Découvrir la culture coréenne

La Corée est une des destinations les plus convoitées d’Asie. Elle est divisée en deux États, dont l’un d’entre eux, la Corée du Sud, dispose d’un art de vivre ancestral mélangé avec le modernisme. Entourée par le Japon et la Chine, elle a été toujours enviée par ses pays voisins. Cette péninsule coréenne attise la curiosité des bourlingueurs avec sa culture traditionnelle influencée par le bouddhisme et le chamanisme ainsi que le confucianisme. Durant leur séjour, les globe-trotters ne passeront pas à côté des nombreux temples de Séoul. La plupart de ces pagodes ouvrent ses portes aux visiteurs et proposent quelques jours de méditation offrant des moments de détente et de quiétude. En optant pour le temple stay, les touristes auront l’occasion de se loger dans un temple traditionnel et de partager le quotidien des moines bouddhistes. À noter que les programmes des temples stays varient d’un temple à un autre.

La gastronomie coréenne

La cuisine coréenne constitue l’une des raisons qui poussent les bourlingueurs à faire un séjour Corée. Parmi les plats les plus traditionnels, on compte le guk. Cette soupe peut être à base d’oignons, de soja, d’algues ou de légumes. Elle est savourée avec des poissons séchés, salés et grillés. Par ailleurs, les Coréens consomment beaucoup de viandes. Ils les préfèrent griller, comme le galbi ou le bulgogi. Ces derniers accompagnent souvent le bibimbap. En dessert, les résidents prennent des fruits en tranches bien frais. Lors des grandes fêtes, ils dégustent des tteok. Ce sont des gâteaux de riz vapeur. À titre d’information, quand les Coréens mangent, ils se réunissent autour d’une table basse et s’assoient sur un sol en papier laqué. Sur la table, il y a plusieurs petits bols de métal soigneusement disposés. En ce qui concerne les couverts, les habitants utilisent une paire de baguettes et une cuillère à soupe plate.

Les traditions autour de l’alcool fort

Mis à part la religion et les plats traditionnels, l’alcool fait également partie de la culture coréenne. On ne sait pas exactement quand les Coréens ont connu la fermentation, mais l’alcool existait dans ce pays depuis la période de Silla au IVe siècle. Il persiste toujours dans certaines traditions ancestrales de la Corée. Lors d’un mariage, par exemple, le marié boit de la liqueur de riz durant la cérémonie et pendant la fête qui suit. Pendant les cultes des ancêtres, les Coréens mettent encore un bol de liqueur parmi les offrandes placées sur l’autel. À la fin des rites, les habitants boivent le breuvage pour renforcer le lien qui les unit à leur ancêtre. En outre, ils consomment leur repas avec de l’alcool fort. Le plus célèbre est le makgeolli. Celui-ci possède de nombreux dérivés. Il peut être à base de soja et est plus ou moins fort pour s’accommoder à toutes les sensibilités.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create