Tout ce qu’il faut savoir avant de partir en voyage pour le Canada

Le Canada est classé toujours parmi les meilleures destinations du monde. Il s’agit d’un pays de l’Amérique du Nord qui bénéficie de multiples attraits touristiques. Les vacanciers français sont de plus en plus nombreux à visiter le Grand Nord Blanc. Bien sûr, il faudra faire des préparatifs de voyage avant de réserver un vol vers le Canada. Plus d’informations dans cette page.

Qui peut faire un voyage touristique au Canada ?

Les dernières statistiques montrent que le Canada a accueilli environ 2,9 millions de touristes européens en 2018. Près de 611 000 voyageurs français ont visité le Grand Nord Blanc l’année dernière soit un hausse de 5% par rapport à l’année antécédante. En d’autres termes, le Canada fait partie des destinations touristiques préférées des Français. Bien entendu, les vacanciers anglais et asiatiques sont aussi nombreux à vouloir faire un voyage touristique au Canada. Plus de 800 000 ressortissants britanniques sont venus visiter le pays en 2018 (contre environ 750 000 pour la Chine). En tout cas, il est indispensable d’effectuer des démarches administratives pour entrer sur le sol canadien. L’autorisation de voyage électronique ETA (ou AVE) en fait partie.

Il est donc obligatoire de disposer d’une autorisation de voyage électronique ou d’un visa pour entrer au Canada. Heureusement qu’il est possible de faire une demande d’AVE sur la toile. Il suffit de visiter un site dédié à cet effet et de remplir le formulaire en ligne qui s’y trouve. Il s’agit d’un document électronique dont la validité est de 5 ans. Quoi qu’il en soit, il faudra obtenir une nouvelle AVE au cas où son passeport est expiré. Il est possible de trouver toutes les informations sur un guide en ligne à l’exemple de https://www.canadatrip.fr. Si la demande d’AVE a été refusée, le voyageur devra se rendre à l’ambassade du Canada pour effectuer une demande de visa.

D’autres informations pratiques à savoir avant de partir au Canada

Comme on le sait déjà, les ressortissants de l’Union européenne peuvent se rendre au Canada. Mais la durée du séjour (voyage touristique ou d’affaires) est temporaire. Il faut bien sûr faire une demande d’AVE avant d’acheter des billets d’avion vers le Canada. À noter que la température la plus basse de l’époque contemporaine a été relevée dans le Grand Nord Blanc (- 63°C) L’expérience a été réalisée en 1947. Le Canada détient par ailleurs le plus grand littoral (accès à la mer) au monde. Il dispose effectivement de 202 080 km de côtes. Inutile de préciser que la deuxième plus grande ville francophone (après Paris) se trouve au Canada, et elle s’appelle Montréal.

Il est rare de dénicher des parcs nationaux gratuits pour les enfants sur le continent américain. Et pourtant, il en existe quelques-uns au Canada. Il convient de souligner que le Québec possède un excellent potentiel touristique. Il s’agit d’ailleurs d’une province francophone du Grand Nord Blanc. Plus concrètement, environ 80 % de la population québécoise est d’expression française. Le reste utilise l’anglais pour communiquer avec les voisins éloignés (américains). Les vacanciers français pourront s’intégrer facilement dans le pays, à condition de choisir des villes francophones. Montréal, Québec ou Port-au-Prince fera sûrement l’affaire. En somme, les principales langues parlées au Canada sont le français et l’anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create