Formation d’un trou dans le Mont du Temple et son rebouchage menaçant les vestiges archéologiques

Un trou qui s’est formé au sein du fameux Mont du Temple musulman a récemment fait la une de tous les médias israéliens. En effet, le rebouchage aurait été réalisé de manière inappropriée. Et cela impacterait énormément les vestiges archéologiques de ce site. Cet article vous apporte tous les détails relatifs à cette information.

Le trou était très probablement dû à une conduite d’eau

La gestion du Mont du Temple revient à un établissement appelé « Waqf », comme tous les autres lieux sacrés musulmans à Jérusalem. Le Waqf annonce la découverte d’un trou juste à côté de la porte Mughrabi dans la partie sud-ouest du mont du Temple. Selon ses déclarations, cette cavité mesure entre 30 cm et 40 cm de largeur, avec une profondeur d’environ 70 cm. Elle se trouve à près de quatre mètres du Mur des Lamentations. Elle proviendrait d’un dégât des eaux. Un responsable des lieux appuie cette hypothèse en soupçonnant une fuite au niveau de la conduite d’eau.

La radio de l’armée a récemment évoqué la formation d’un trou à l’intérieur du sol du mont du Temple. Le Waqf a pris l’initiative de s’occuper du rebouchage, en se servant du béton. Ainsi, les vestiges archéologiques sont remis en cause. Ils menacent de disparaître. Cela a provoqué la colère des organisations du Mont du Temple. En effet, celles-ci avaient réclamé une restauration tout en conservant l’aspect archéologique du site. Or, ce n’est pas le cas étant donné que le béton a complètement modifié ce côté tant préservé.

L’importance de la préservation des vestiges archéologiques du Mont du Temple

Un représentant des Organisations du Mont de Temple dénommé Asaf Fried déclare le Mont du Temple comme étant un reflet de l’antiquité. De ce fait, il tient une place importante sur le plan national.

Les découvertes réalisées résument les 3 000 années d’activité juive sur le site. Puis, chaque trou creusé à cet endroit peut apporter quelques éclaircissements sur les milliers d’années d’histoire que la population juive a vécues. Il peut s’agir de :

  • Une réserve dont la création remonte à l’époque où le roi Hérode régnait ;
  • Une porte de grottes conçue par Salomon, un autre roi juif, dans me but de camoufler l’Arche d’Alliance dans le cas d’une confrontation avec l’ennemi ;
  • Etc.

Selon la Fondation Al-Quds, cette brèche peut être le signe de défaillance structurelle dans la zone. Elle appuie cette théorie en mentionnant la chute d’une des pierres du Mur des Lamentations qui a eu lieu en Juillet 2018. D’ailleurs, cet édifice ne se trouve pas très loin du lieu où le trou s’est formé.

Cette Fondation Al-Quds donne tort à l’Israël de ne pas lui avoir confié la restauration du Mont du Temple. Selon elle, elle aurait été capable de restaurer le site avec des méthodes adaptées. Cet endroit sacré que les musulmans désignent comme l’esplanade des Mosquées ne mérite pas de perdre sa valeur.

Trouvez des informations supplémentaires sur info israel.