Utiliser sa carte bancaire à l’étranger, ce qu’il faut savoir

C’est un fait : Le tourisme, ça coûte cher. Les frais bancaires liés aux transactions peuvent eux aussi s’accumuler et la note finale peut vite vous donner un goût amer de votre voyage. Quelles sont les astuces pour limiter ses frais et les choses essentielles à savoir ? Etat des lieux pour ne pas se faire avoir.

Cartes bancaires ou monnaie, quel est le mieux ?


Bien qu’avoir de l’espèce sur soi est toujours très utile, il est vrai qu’utiliser sa carte bancaire pour toutes nos dépenses est, avouons-le, la facilité. Surtout lors des déplacements et voyages à l’étranger. Et quelle simplicité ! Le taux de conversion est calculé automatiquement, fini les calculs pour convertir les devises. De plus, il est devenu assez dangereux de se promener avec trop de monnaies à cause des vols à la tire. Avec une carte bancaire, on ne perd pas tout notre argent dans l’instant car il nous suffit de signaler la perte de la carte et elle sera ainsi bloquée immédiatement.

Bien que ces avantages soient attrayants, ça ne fait pas de la carte bancaire la solution la moins couteuses !

Quelques astuces pour réduire ses frais bancaires en voyage

Si vous prévoyez de partir à l’étranger mais que le pays se trouve en zone euro, alors pas de panique : les paiements et retraits y sont gratuits. Si toutefois vous comptez sortir de l’union-européenne, gare aux frais bancaires ! En effet, pour un paiement, comptez 1 ou 2 euros de frais fixes auxquels s’ajoute un certain pourcentage de frais variables. Conseil numéro un : éviter à tout prix les petites opérations, en particuliers les retraits ! Vaut mieux retirer une grosse somme, plutôt que plusieurs petites pour éviter l’accumulation de frais fixes très souvent élevés. Il est ainsi conseillé de connaître les tarifs en vigueur de notre banque avant de se rendre à notre destination. Vous aurez alors peut-être de bonnes surprises, puisque certains établissements, tel que le Crédit Agricole, proposent un tarif spécial pour les pays situés en zone euro.

Pourquoi ne pas opter pour une néo banque ?


Afin d’éviter toutes taxes de prélèvements, vous pourriez opter pour une néo-banque. Celle-ci semble en effet être la meilleure solution. Prenons l’exemple de N26, néo-banque actuellement très connue sur le marché français. L’avantage de celle-ci, c’est qu’elle ne facture pas les paiements et n’engendre ainsi aucun frais, même zone hors euro. A noter que si vous décider d’opter pour une Mastercard Black de chez N26, sachez qu’une assurance voyage et rapatriement sont inclus, et que vous bénéficiez d’un plafond de paiements et retraits plus élevés. C’est le bon plan pour les plus voyageurs d’entre vous…

Sachez aussi que de nombreuses néo-banques, autres que N26 existent et proposent des offres tout aussi intéressantes. A vous de les comparer et d’en choisir une adaptée à vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.