Comment s’équiper pour le ski de randonnée ?

Tous les randonneurs à ski n’ont pas exactement les mêmes pratiques et attentes. Certaines personnes préfèrent la descente, dans ce cas elles préfèrent un équipement plus lourd, contrairement aux fans de la remontée dont le choix sera un équipement plus léger, mais plus difficile à gérer pour la descente. Ne prenez pas de skis plus longs que votre taille car plus un ski est long, moins il est maniable ! Il faut pouvoir se relayer avec des rayons parfois très courts, dans la neige épaisse, entre les arbres, etc. En moyenne, choisissez 10 cm de moins que votre taille. De nos jours, les largeurs augmentent, ce qui compense largement et facilite l’utilisation dans la neige lourde ou profonde.

STRUCTURE DU SKI

Les principales différences avec le ski alpin sont le poids et la courbure. Le ski alpin est trop lourd et la différence entre patin et spatule est très importante, ce qui le rend inadapté à la discipline. Le ski de fond est un matériel adapté à une pratique spécifique qui nécessite une révision de l’ensemble de sa structure.

DESCENT

Si vous préférez le ski alpin, des skis toute montagne peuvent convenir, mais attention au poids.

LES FIXATIONS

Les premières nécessitent des chaussures avec inserts (les épingles métalliques de la fixation sont insérées dans ces inserts à l’avant de la chaussure). Les secondes sont des fixations articulées qui maintiennent la chaussure à l’avant et à l’arrière comme des fixations de ski alpin (mais avec système articulé).

Aujourd’hui, presque tous les fabricants mettent des inserts sur les chaussures de ski de fond. Faites votre choix de fixations en fonction de votre pratique, de votre budget.

CHAUSSURES

C’est un élément important, il déterminera le niveau de confort et d’aisance, à la fois en montée et en descente. Ne négligez pas l’ascension !

Une chaussure qui offre peu de mobilité à la cheville rendra l’escalade plus difficile. Outre le risque d’ampoules, c’est au niveau des conversions, des pentes et des portions plus raides que vous dépenserez le plus d’énergie au détriment du plaisir. Quelques petites améliorations dans votre technique de descente vous feront rapidement oublier les chaussures qui sont moins efficaces en descente parce qu’elles sont plus souples.

VÊTEMENTS

Les sensations ressenties pendant l’ascension ou pendant les pauses ou la descente sont souvent très différentes. Le skieur enlève ou enfile régulièrement une couche de vêtements lorsqu’il monte, descend ou se tient debout. Découvrez ici quelques modèles http://www.snowemotion.com/fr/38_descente

Haut du corps : Le principe des 3 couches

– Sous-vêtements à manches longues en tissu respirant sur la peau pour bien vous protéger

– Une petite veste polaire ou un gilet coupe-vent sans manches comme couche intermédiaire.

– Une veste imperméable, quelles que soient les conditions météorologiques. Avant tout, c’est essentiel en descente.

Pour les jambes

Selon la saison et/ou les conditions climatiques, optez pour des collants et des pantalons ou des combinaisons avec une membrane sur le dessus. Si le temps et la température le permettent, ne portez que le pantalon de protection.

LE SAC À DOS

Juste ce qu’il faut, mais ce qu’il faut ! De nos jours, les fabricants offrent des équipements légers et fiables. Vous devez absolument vous équiper d’un sac à dos quel que soit l’objectif choisi. Le choix du sac peut varier en fonction de la durée ou de la difficulté du voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create