Le Népal, une destination idéel pour le Trekking

Limité par la Chine et l’Inde (sud, est et ouest), le Népal demeure une destination rêvée pour les amoureux des longues marches et trekking qui souhaitent ne faire qu’un avec la nature. Ce pays, surnommé la « Demeure des Dieux », transporte le voyageur dans un magnifique univers bercé par les légendes et les croyances locales.

Népal, une nouvelle République

Bien qu’étant le berceau de nombreuses agitations politiques dans le courant du 19e siècle, le Népal fut jadis un « pays inaccessible » à cause des montagnes délimitant le pays. En s’ouvrant au monde en 1951, le pays rencontre à nouveau de nombreux troubles politiques, dont une sanglante guerre civile (en 1996) qui signe la fin de la monarchie.

Après un accord de paix conclu entre le gouvernement et les maoïstes en novembre 2006, une élection (avril 2008), engendre l’abolition définitive de la monarchie. La République Démocratique Fédérale du Népal voit le jour avec, à sa tête, le président de la République, Ram Baran Yadav.

Merveille de la nature et parcs nationnaux

Si le Népal se caractérise par cette incroyable cohabitation entre 60 ethnies différentes, il se distingue également par son paysage particulièrement diversifié. Doté des 9 plus hautes montagnes du monde (9 sommets de la chaîne de l’Himalaya et le mont Everest), ce pays aux multiples visages forge le respect.

D’une superficie de 147 000 km2, le Népal se pare d’innombrables de collines (entre 500 et 3 000 mètres d’altitude) idéales pour le trekking, de forêts de chênes et de rhododendrons et de majestueuses chaines de montagnes offrant de nombreuses possibilités aux fanas de randonnées en haute altitude.

De magnifiques parcs nationnaux sont à découvrir au népal comme le parc nationnal de Chitawan où vous pourrez admirer des rhinos et des tigres du Bengale mais aussi le parc national de Bardia, ancien territoire de chasse de 1000km2 de la famille royale népalaise, dans lequel il est possible d’effectuer un safari pour y découvrir une vie animale très abondante.

À l’attaque des « marches vers le paradis »

Bénéficiant d’une saison sèche (d’octobre à mai) et d’une saison humide (de juin à septembre), le Népal baigne dans un climat tropical (dans les forêts), polaire (en montagne) et tempéré (dans les vallées). Une ascension durant la saison sèche permet aux aventuriers de profiter des doux rayons du soleil, d’admirer les rhododendrons en fleur et d’apercevoir les habitants des montagnes, comme le léopard des Neiges ou encore le cerf Aboyeur. Qu’il s’agisse d’un trekking dans la région de l’Annapurna ou encore d’une longue ascension de Ghorepani, chaque expédition est unique et offre aux randonneurs et alpinistes une expérience inédite et impérissable.

En partant de Pokhara, l’une des villes du Népal, on se lance dans un superbe parcours aventure à la découverte des richesses culturelles, de la cuisine locale et du paysage hors du commun. En arrivant au célèbre Camp de Base de l’Annapurna, à plus de 4 130 mètres, on se laisse facilement transporter par cette vue imprenable sur les crêtes de l’Himalaya et l’Annapurna, la 10e plus haute montagne du monde, qui porte également le nom de « déesse des récoltes ». Gravi pour la première fois par une expédition française en 1950, le plus haut sommet de l’Annapurna culminant à 8 091 mètres d’altitude continue de faire rêver les alpinistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create