Comment préparer son voyage aux USA ?

Qui ne rêve pas de dénicher toutes les merveilles des États-Unis ?

Déjà, vous vous voyez sur les plages de Miami. Déjà, vous ressentez votre béatitude en découvrant les fabuleuses facettes de Hollywood. Bref, vous avez décidé de faire des USA votre prochaine destination. Même si vous avez hâte d’apprécier et de voir la beauté pleine de magnificence de ce pays à caractère unique, vous devez vous préparer de fond en comble.

Zoom sur tous les préparatifs nécessaires et sur les informations pratiques sur le pays.

Quelle autorisation de voyage pour partir aux États-Unis ?

Les démarches d’obtention d’une autorisation de voyage peuvent être assez chronophages.

Le passeport 

Au premier abord, la possession d’un passeport valide s’impose obligatoire. Celui-ci doit être biométrique ou électronique. Si vous amenez vos enfants, faites en sorte qu’ils aient également leur propre passeport ; ils ne peuvent pas être inscrits sur le vôtre. Si vous n’en avez pas, rendez-vous auprès de votre marie, en vous munissant d’une photo, d’un timbre fiscal, et surtout d’un justificatif de domicile. Le délai d’obtention de ce passeport dépend de plusieurs paramètres ; celui de la première demande diffère de celui du renouvellement, le passeport volé du passeport perdu. Les formalités pour le passeport de vos enfants se font tout à fait autrement.

L’ESTA (Electronic System for Travel Ahtorization)

Si votre pays est éligible au Programme d’Exemption de Visa, VWP (Visa Waiver Program), avoir un ESTA est inévitable. Celui-ci concerne 37 pays. La France en fait partie. Quel que soit le type de voyage que vous entreprendrez (tourisme, vacances, circuit, affaires, stages, travail de vacances, etc), vous devez, par la force des choses, demander cette autorisation ESTA sur le site officiel. En fait, il peut y avoir des sites malhonnêtes vous proposant d’effectuer les formalités à votre place ; seul le site officiel est ainsi recommandé. Une fois sur celui-ci, vous n’avez qu’à suivre les instructions, renseigner les champs obligatoires et répondre à quelques questions. Vous recevrez un statut d’approbation dans votre mail, et à compter de ce jour, la validité de votre ESTA n’expire qu’après deux ans. Les ressortissants canadiens ne sont pas obligés de disposer d’ESTA ; il suffit juste qu’ils aient un passeport valide.

Le VISA 

En principe, la détention d’un passeport et d’un ESTA (pour certains ressortissants) suffit, pour entrer aux USA. Mais si votre passeport n’est pas biométrique ou électronique, même si votre pays est éligible au VWP, vous n’êtes même pas en mesure d’effectuer une demande d’ESTA ; la possession d’un VISA demeure ainsi indispensable. Certains autres cas particuliers vous obligent à avoir le VISA comme seule autorisation de voyage. C’est bien le cas lorsque vous avez déjà visité les pays suivants à compter du 1er mars 2011 : Yémen, Syrie, Soudan, Libye, Iran, Irak. Car l’État américain ne délivre plus l’ESTA dans ce cas. Pareil si vous êtes ressortissant d’un de ces pays ou binational avec l’un d’eux. Le VISA en question se procure auprès de l’ambassade des États-Unis. Si votre âge oscille entre 14 et 80 ans, vous devez impérativement prendre un rendez-vous pour enfin pouvoir récupérer votre VISA auprès de celle-ci.

Comment définir le budget pour voyager aux USA ?

Cette étape ne doit pas être prise à l’anodine. Vous voyagerez en effet dans un très vaste pays. Bien entendu, le budget que vous devrez prévenir dépendra exclusivement de certains paramètres. Pour cela, la durée de votre séjour est une première chose. Le type de voyage choisi entre également en compte, car vous n’allouez pas le même budget pour le voyage solo et pour le voyage en famille ou en groupe. Le type d’hébergement est, lui aussi, à prendre en compte. Le budget pour le camping et celui pour l’hôtel ne sont effectivement pas les mêmes. Mis à part tout cela, les billets d’avion peuvent être définis à l’avance. Cela dépend ainsi de votre destination, San Francisco est plus cher que Denver ; mais aussi de votre vol, qu’il soit avec ou sans escale. De surcroît, sachez que le coût de la location d’une voiture n’est pas identique à celui d’un camping-car. Cette deuxième option est onéreuse.

Comment préparer sa valise pour les States?

Budget défini, autorisation de voyage en main, il ne vous reste que la préparation de votre valise. Mais pour un premier voyage en Amérique, cette étape peut prendre à foison de temps. En réalité, vous n’êtes pas en mesure d’amener n’importe quel bagage. Les autorités américaines édictent quelques consignes à suivre à cette question. Petit récapitulatif.

Bagages en soute

Le poids maximum de la valise que vous mettrez dans la soute de l’avion ne doit pas excéder le 23kg. Tandis que sa taille maximale est de 158 cm. Si vous ne respectez pas cette règlementation,  vous vous acquitterez énormément de frais supplémentaires. Si vous amenez avec vous votre animal de compagnie, il peut être mis dans la soute, avec votre bagage, à condition qu’il ne soit pas de grande taille. Sur chaque bagage doivent figurer toutes les informations vous concernant telles que votre nom, votre mail et votre numéro de téléphone. Les cadenas de votre valise doit uniquement être ceux qui sont certifiés TSA.

Bagage à main 

La longueur de votre bagage à main, qu’il soit un sac ou une petite valise, ne doit pas outrepasser le 56 cm, et sa largeur 45 cm, tandis que sa hauteur 25 cm au maximum. Si vous comptez vous munir des produits cosmétiques comme les crèmes, les gels, les aérosols…, privilégiez l’achat de ceux qui sont en « duty free ». Mais le volume de chaque article, qu’il soit en « duty free » ou non, ne doit pas être au-dessus de 100ml. Si vous voyagez avec votre bébé, aucune restriction ne vous contraindra à mettre dans votre bagage en cabine n’importe quel produit alimentaire. Sachez tout de même que vous n’avez pas droit au port des aliments dédiés aux adultes : les fruits, les légumes et les fromages au lait cru.

Reste à savoir que si vous avez 21 ans et plus, le port d’un litre d’alcool ou de vin est autorisé. Quant au tabac, 2 kg uniquement sont approuvés par l’État américain.

Infos pratiques et conseils

Pour ce qui de votre valise, préférez la petite à la grande. Quant à la question des bagages, une fois à l’aéroport, les agents des douanes ne vous délivreront jamais la carte d’embarquement qu’à condition que les règlementations y afférentes soient respectées sans réserve. La police des frontières, pour des dernières formalités, prend vos empreintes digitales et une photo de vous. Elle vous demandera aussi de lui expliquer brièvement la raison de votre voyage aux USA. Une fois que vous aurez toutes permissions d’entrer dans l’avion, une fiche vous sera donnée. Remplissez-la sans faire aucune rature.